besakih-003

Demain je quitte Bali pour me rendre sur l’île voisine de Java. Bus locaux et ferry au programme d’une journée de voyage. Destination finale : Malang et sa région montagneuse entourée de volcans.

Je termine mon séjour à Bali, sur la côte nord, dans la station balnéaire de Lovina, au calme, tout près de la plage.

Les touristes ne s’attardent pas trop sur ce secteur, Lovina est plutôt une étape entre les deux îles. Son attrait principal réside dans la présence de nombreux dauphins que l’on peut observer au large dès le lever du soleil. Je me suis donc inscrit aujourd’hui pour cette sortie en mer matinale.

Hélas, comme partout à Bali, la foule était là aussi au rendez-vous.  Nous nous sommes retrouvés rapidement une cinquantaine de bateaux, une véritable armada, lancés à vive allure après les malheureux mammifères marins.

Je ne me suis pas senti très à l’aise en participant à ce qui ressemble davantage à une traque qu’à une observation respectueuse. A méditer pour l’avenir, je serai plus vigilant sur ce type de sortie que l’on ne peut pas cautionner.

J’ai finalement renoncé à aller sur l’îlot de Pulau Menjagan, le budget me paraît trop important pour me griller la peau en pratiquant le “snorkeling”, 2 heures à nager en surface, j’ai de mauvais souvenirs !!

Le temps passe également assez vite, il me reste encore pas mal de route pour gagner Sumatra au nord de l’Indonésie.

Par ailleurs, je suis resté une journée supplémentaire à Ubud, le 8 étant à nouveau jour férié. Bali a fêté durant 3 jours “Galungan”, qui célèbre la création de l’univers, et période pendant laquelle les dieux et les âmes des ancêtres descendent dans les temples.

C’est ainsi que j’en ai profité pour reprendre la route et le scooter de location et visiter le célèbre site de Besakih.

Edifié sur les pentes du volcan Gunung Agung, à 1000 m d’altitude, ce complexe comprend 23 temples dont le plus renommé est le Pura Penataran Agung (photos ci-dessus). Besakih, dont l’origine des constructions remonte au 8ème siècle, est un haut lieu de la religion hindo-balinaise et vénéré avec ferveur par les îliens.

Evidemment ce n’était pas le jour idéal pour s’y rendre, en pleine festivités et cérémonies, mais il aurait été dommage de quitter Bali sans avoir vu ce site remarquable. Le Gunung Agung, qui culmine à 3142m (sommet le plus haut de l’île) participe, avec sa masse imposante, à l’intérêt de cette visite.

Bali, c’est fini, je ne crois pas que j’y retournerai un jour …. c’est l’une des première fois où je pense ne pas revenir à un endroit. J’arrive certainement beaucoup trop tard dans cette île qui a sans aucun doute été une merveille autrefois.

Mon bilan de cette dizaine de jours est pour le moins mitigé, sans vouloir porter un jugement trop sévère. Je laisse à chacun faire sa propre expérience et constater sur place l’étendue des dommages infligés à Bali.

Je vais garder le meilleur de cette découverte et retenir les belles rencontres, les sourires, les danses balinaises, les “warung” et les bons petits plats, la “Bintang” bien fraîche, les baignades de ces 2 derniers jours, vous voyez je reste positif !!

A bientôt sur Java !! portez-vous bien & bon week-end !!