1464936980-4539-ob-d0f260-dsc-0270
1464936981-6806-ob-baa43c-dsc-03511464936981-6555-ob-125112-dsc-03581464936981-8695-ob-592aaf-dsc-0367

Depuis dimanche, jour de mon arrivée à KYOTO, je n’ai pas vu le temps passé, les journées sont trop courtes. J’ai fait l’expérience du trajet en “Shinkansen” (TGV japonais) entre Tokyo et Kyoto, à la moyenne de 270 km/h, tout va décidemment très vite au Japon. Confort, ponctualité, rien à redire et ne voyez là aucune allusion !!

Chacune de mes journées est consacrée à la visite des monuments historiques de la ville aux mille temples. KYOTO est une ville fascinante et riche d’un passé glorieux. Je crois que l’on pourrait rester ici plusieurs mois sans faire le tour de toutes ses merveilles.

Tôt le matin, dans la fraîcheur (4°), avec quelques giboulées de neige fondue, je pars à la découverte des trésors de la Cité Impériale. Trop nombreux, je ne pourrais tous les voir, mais je crois avoir contemplé ces derniers jours quelques uns des principaux lieux de ce fabuleux patrimoine.

A raison de trois visites par jour en moyenne,( ça fait quelques kilomètres), je ne vais pas tous vous les citer. Evidemment, j’ai admiré le “Pavillon d’Or”, Temple Bouddhiste, le plus connu d’entre tous, un bâtiment unique aux lignes harmonieuses, dont le reflet à la surface de son étang reste une image magique, un véritable enchantement. Dommage de ne pouvoir rester plus longtemps à profiter de ce spectacle et de devoir suivre la file des visiteurs.

“Le Temple d’Argent” est magnifique également à travers ses jardins soignés, certains en gravier gris, aux tracés impeccables, ses chemins d’eau et ses mares plus belles les unes que les autres.

J’ai visité également le Palais Impérial, résidence de l’Empereur jusqu’en 1868, date à laquelle Tokyo devint la nouvelle capitale du Japon. Là aussi, j’ai été ébahi par la splendeur du parc et de son étang. La beauté est autant, voir plus, dans la finesse et l’élégance de l’ordonnancement des jardins que dans l’architecture des constructions.

1464936985-2443-ob-7cd889-dsc-0375
1464936985-5003-ob-616486-dsc-0483

KYOTO a la réputation d’être la ville la plus attractive du Japon, je le constate au quotidien avec un réel plaisir. L’ancienne capitale impériale possède beaucoup de charme et je me sens mieux ici, dans cette ville plus petite (1,5 milllions d’habitants), plus proche de la nature. J’ai ainsi pu découvrir les premiers coins de campagne, les premiers potagers en quittant à pied l’auberge de jeunesse. Quel bonheur de marcher enfin en contemplant des paysages champêtres, longer un immense étang au pied de montagnes boisées et visiter un nouveau temple au milieu de cet espace préservé.

Hélas, je ne peux pas rester plus longtemps à KYOTO. Demain soir je prends un train pour HIMEJI où j’ai pu trouver un lit à la dernière minute. Ici tout est complet.

Je vis maintenant un peu au jour le jour. J’ai pu réserver malgré tout 4 nuits à HIROSHIMA à partir du 30 mars. Mais avant et après cette date, c’est un point d’interrogation !! Mars/Avril est une période très prisée, les étudiants sont en vacances pour 3 semaines. Le Printemps et l’imminence de la floraison des cerisiers, période effervescente au Japon, attirent aussi de nombreux touristes, notamment du pays voisin TAIWAN.

En traversant “Gion”, le quartier historique des Geishas, j’ai croisé de jolies jeunes femmes, vêtues de magnifiques kimonos. Je n’ai pas pu résister à les prendre en photos et vous faire partager la beauté de ce vêtement traditionnel japonais.

KYOTO est un voyage à elle seule, je comprends l’engouement qu’elle suscite. Je vais savourer ces prochaines heures, demain matin, tôt, je vais visiter deux autres sites au sud de la ville. Jusqu’à mon départ, je vais vivre KYOTO passionnement.

1464936989-8344-ob-c04cd0-dsc-0535
1464936989-4272-ob-cd0dcb-dsc-05421464936989-7991-ob-adc6a8-dsc-0546
1464936989-9501-ob-35200c-dsc-05801464936989-1202-ob-010d15-dsc-0616
1464936990-7103-ob-de6fa9-dsc-0627