1465199009-1804-ob-ffd1e0-dsc-0704
 « C’est une maison bleue, adossée à la colline, on y vient à pied »… c’est donc à sa recherche que je suis parti aujourd’hui, prétexte idéal pour une découverte de nouveaux quartiers. J’ai pris aussi au mot le commentaire de ma cousine-lectrice !!

J’ai quitté ma base dans la fraîcheur du matin, sac à dos, appareil photo en bandoulière. Pour information, l’Auberge de Jeunesse occupe un ancien bâtiment militaire. « Fort Mason » était, pendant la deuxième guerre mondiale, le quartier général du port d’embarquement des navires de troupes engagées dans le Pacifique.

Au programme de la balade : visite des quartiers de « Mission » et « Castro » et ensuite ascension de la colline de « Twin Peaks ».

J’ai pris le bus 49 jusqu’au carrefour de Mission Street et de la 16th, histoire de ne pas démarrer trop fort la journée et de gagner 8km. A travers « Mission, l’ancien quartier mexicain, je m’adonne à mon activité favorite en milieu urbain : flâner, et là j’ai tout le temps de m’attarder devant de magnifiques fresques et de contempler l’architecture baroque des maisons colorées.

Dans Valencia Street, j’ai savouré un excellent brownie au chocolat (j’en aurais bien mangé un deuxième …) chez « Craftsman & Wolves », une pâtisserie réputée du quartier. Un heureux hasard d’être parvenu dans cet endroit.

Je traverse un peu plus tard le « Dolores Park », animé en son centre par les jeux d’enfants ; de cette verte colline, je découvre au loin la baie de San Francisco et « Downtown ».

Je quitte le parc pour rentrer dans « Castro », le quartier gay de San Francisco et sa célèbre « Castro Street », le cœur de la communauté avec ses nombreux bars, restaurants et boutiques et ses passages piétons de couleur arc en ciel.

Le temps est à nouveau magnifique, exceptionnellement doux et je suis en T-shirt !! je fais attention de rester à l’ombre, j’ai déjà pris des coups de soleil hier !!

C’est en grimpant vers le sommet de « Twin Peaks » (280 m), rien de très haut mais cette topographie fait tout le charme de cette ville, que je découvre, au détour de rues pentues, quelques maisons bleues et certaines adossées à la colline !!

J’ai le refrain en tête, quelle est la maison de la chanson, la vraie ? pas d’importance, la réalité c’est que je suis bien à San Francisco et que, sur l’esplanade du sommet, je découvre, après l’effort, le centre de la ville, le « Golden Gate Bridge » et la Baie, magnifique sous le ciel … bleu et je suis heureux.

…… »Peuplée de cheveux longs, de grands lits et de musique, peuplée de lumière et peuplée de fous, elle sera dernière à rester debout ».

Merci à vous toutes et tous qui suivez mes périples, 5000ème visiteur le 20 février et plus de 14000 vues. Portez-vous bien et « Peace & Love » !!

1465199012-1085-ob-8b24f0-csc-0699
1465199013-2063-ob-16290a-dsc-0656
1465199014-2252-ob-399dee-dsc-0663