1465202541-7120-ob-ab43e3-dsc-0756
1465202571-7429-ob-2e0b18-dsc-07661465202672-7734-ob-683ed7-dsc-0774
1465202542-6306-ob-893c37-dsc-07851465202541-1677-ob-78b67a-dsc-0791

Finalement je ne suis pas resté à TAKEO. La visite fut brève, aucun touriste dans la ville, l’excursion que j’avais projetée en bateau devenait trop chère pour moi tout seul. Comme quoi, c’est bien d’en voir quelques uns de temps en temps … Je suis donc reparti vendredi pour PHNOM PENH.

La capitale du royaume du CAMBODGE est une ville agréable et aérée, située à l’embouchure du Lac Tonlé Sap et du Mékong (toujours lui). Quadrillée de larges avenues, elle est beaucoup moins peuplée (1,5 million d’hab.) que ses voisines BANGKOK, HANOI ou SAIGON.

Dès mon arrivée, en début d’après-midi, j’ai entrepris d’en faire la découverte à pied. Je n’ai pas arrêté de marcher … un week-end dans les rues et quartiers de PHNOM PENH jusqu’à l’épuisement !! le corps a ses limites.

Depuis ce matin, je me suis donc équipé d’un chapeau (leçon n° 1), je bois beaucoup d’eau (leçon n° 2) et je mange plus (leçon n° 3). Je me déplace maintenant en tuk-tuk (leçon n° 4), je m’économise, j’ai encore quelques semaines de voyage. Je n’ai pas fini d’apprendre le “métier” de routard …

La ville ne possède pas un patrimoine important. Les khmers rouges ont fait hélas un grand “nettoyage”. Les principaux monuments à visiter sont le Palais Royal et le Musée National.

Le Palais Royal, inspiré par les pagodes anciennes, et ses bâtiments ont été construits au début du 20ème siècle à l’initiative des rois Norodom et Sisowath. Le pavillon Chan Chaya (photo ci-dessus) marque l’entrée principale du domaine entouré de grandes murailles. En son centre, a été achevé en 1917, la Salle du Trône (photo ci-dessous), édifice de 100 m de longueur surmonté d’une flèche de 60 m, elle-même ornée d’un Bouddha aux 4 visages.

Au sud de l’enceinte se trouve la Pagode d’Argent à laquelle on accède par un escalier monumental en marbre. Le sol de celle-ci est constitué de 5000 pavés en argent recouverts de tapis. Ce bâtiment a été épargné par les destructions orchestrées par les khmers rouges ; mais l’intérieur n’a pas échappé au pillage, seule une partie des trésors subsiste aujoud’hui dont une statue de Bouddha en or, incrusté de diamants.

En visitant le Musée National des Beaux-Arts, j’ai eu un aperçu des richesses d’ANGKOR, ancienne capitale de l’empire Khmer. La plupart des pièces exposées proviennent de ce site unique. J’ai passé 2 heures à arpenter les galeries et m’imprégner de l’histoire de la civilisation khmer et de son empire qui, au 13ème siècle, couvrait la surface de l’actuel CAMBODGE, du LAOS, de la THAILANDE et de la majeure partie du VIETNAM.

Aujourd’hui, j’ai donc eu une journée plus paisible, j’ai fait mon marché russe !! c’est son nom : les Russes le fréquentaient à l’époque du gouvernemant pro-vietnamien. Les touristes y font leurs achats de cadeaux. On y trouve beaucoup de choses. J’ai pu ainsi faire une nouvelle balade dans la ville, moins fatiguante, à bord d’un tuk-tuk.

Cet après-midi j’ai renoué avec la sieste, histoire de bien récupérer. Et ce soir, pour conclure sur une note agréable, je suis allé au restaurant “Le Romdeng”, une belle demeure qu’une ONG exploite pour soutenir l’action de “ChildSafe” et donner la possiblité à des enfants d’avoir un cadre de vie et de travail. Repas très bon, pour un prix raisonnable, avec en prime un verre de vin rouge chilien, le deuxième depuis mon départ, mais là j’ai besoin de vitamines !!

Demain, 8h30, je prends le bus pour BATTAMBANG, en direction de SIEM REAP et d’ANGKOR.

1465202542-3652-ob-88be8d-dsc-0814
1465202542-7856-ob-f1c095-dsc-07951465202542-4935-ob-7e8297-dsc-0813
1465202542-5502-ob-22a7e8-dsc-0819