1465294957-5436-ob-a97974-dsc-08831465295085-3785-ob-18e4d3-dsc-0892
1465294955-7921-ob-61cf94-dsc-08901465294955-6701-ob-2385e2-dsc-0901

Je viens de rentrer de QUAN LAN et j’attends maintenant mon départ pour une croisière en Baie d’HA LONG. Il fait beau, dimanche s’annonce sous les meilleurs auspices.

Après deux jours à HONG GAI, le bateau est resté finalement à quai jeudi en raison du mauvais temps, je suis enfin parti vendredi à 14h00 pour l’île de QUAN LAN.

Cette île se situe à l’est de la Baie d’HA LONG, à 2h00 de bateau, les habitants vivent ici de la pêche, de la culture du riz et aussi de plus en plus du tourisme. C’est un endroit encore paradisiaque, avec des plages de sable fin mais qui bientôt risque de changer de physionomie.

De nombreux hôtels et guesthouses se sont construits dans la rue principale du village et une route est actuellement en construction pour relier l’embarcadère aux différents plages, dont celle située la plus au nord à 15 km. Ces travaux ne présagent rien de bon, les complexes arriveront dans un futur proche, le charme et l’authenticité de cette île disparaîtront sans doûte pour laisser place au tourisme de masse.

Je pense que j’ai bien fait d’en profiter hier samedi…. J’ai quitté tôt la guesthouse pour marcher jusqu’à la plage de Son Hao, située à 5km. Le ciel était bleu, le soleil déjà chaud, un temps idéal pour aller se baigner.

Cela valait la peine de transpirer un peu, la plage était déserte, seul un pêcheur dans sa frêle embarcation pointait à l’horizon. La grande piscine pour moi tout seul !! quel bonheur d’être là, de plonger dans cette eau claire et chaude, heureux de renouer à nouveau avec l’océan depuis ma dernière baignade à La Guimorais (Cancale). C’est beaucoup moins tonique qu’en Bretagne mais je constate très vite que je n’arrive plus à sortir de l’eau !!

J’ai passé ainsi une bonne partie de ma journée entre ombre et soleil, à profiter de cet endroit magnifique. Rien de plus à faire que de barboter et me détendre.

J’ai terminé la soirée par une nouvelle balade dans le village, goûtant à la tranquillité de cette île. QUAN LAN méritait le détour. Loin du bruit et de la foule, j’ai savouré la solitude et le calme.

Assis, à la terrasse d’un café face à l’embarcadère, je mesure déjà la différence, les « touristes » sont là et aujourd’hui j’en fais partie !!

1465294955-7226-ob-e005c4-dsc-09141465294955-5077-ob-44ecfd-dsc-0916
1465294955-4283-ob-a6a06c-dsc-0919