1465295940-5868-ob-10d08b-dsc-03071465295940-8515-ob-034aa5-dsc-0314
1465295940-5075-ob-c232a1-dsc-03341465295941-2076-ob-ba71dc-dsc-0400

Mardi 20, l’heure du petit-déjeûner, le temps est gris, ll a plu une bonne partie de la nuit. J’ai en tout cas mieux dormi que la nuit précédente. Logé à Travel Lodge Guesthouse, j’ai fait une mauvaise pioche, chambre exigue, odeur de moisi, fenêtre sur le couloir éclairé toute la nuit et deux jeunes chiens qui jouaient avec une souris !! Je ne me suis pas attardé plus longtemps pour déménager dans un endroit plus calme et plus propre.

J’attends un peu avant de repartir sur la route, il tombe un « crachin »,  je pense que les chemins vont être encore bien boueux. J’ai failli y rester hier !!  La « ZongShen » n’est pas vraiment une bête tous-terrains, j’avais bonne mine enfoncé dans une ornière, moi qui faisait attention à ne pas salir mes chaussures !!! je m’en suis sorti tout de même après avoir vécu un grand moment de solitude !!!

J’ai rencontré en soirée Jean, de MONTREAL, il était aussi en vadrouille dans cette région, avec son copain hollandais ils ont crevé 2 fois !!

Mais prendre ces pistes et découvrir les villages isolés est passionnant, l’intérêt est plus dans cette quête que dans la visite des grottes.

La route N12 est jallonnée en effet de sites plus ou moins attractifs et pour certains difficilement accessibles en raison de la saison des pluies. J’ai visité la grotte de Tham Nang Ene (photo), constituée d’une succession de cavités sur 2,5 km et d’un lac souterrain, qui méritait que je m’arrête, pause agréable au frais.

Pénétrer dans la forêt classée de PhouHinPoun a été un moment sympa de ma journée, des gens vivent ici loin de tout, regroupés dans de petits hameaux, en totale autarcie.

J’ai fini ma balade par la visite du Stupa de SikhottaBong, l’un des sites Bouddistes les plus sacrés du LAOS, édifié sur la rive du Mékong. Sa construction remonte au 6ème/7ème siècle.

Le lieu, en cette fin de belle journée, riche et bien remplie, invite à la paix, le regard tourné vers les eaux troubles du fleuve.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté
Charles BAUDELAIRE (Invitation au Voyage)

1465295940-4074-ob-df8029-dsc-0367
1465295941-6266-ob-549c44-dsc-0375
1465295943-9054-ob-430c53-dsc-0372