Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de franckyfaitsontour.com

Le blog de franckyfaitsontour.com

Récits et expériences de voyages autour du monde, en quête de nouveaux horizons, de cultures, de rencontres, d'échanges et de partage

Publié le par franckyfaitsontour.over-blog.com
EUSKADIEUSKADI
EUSKADI
EUSKADIEUSKADI

Me voici arrivé à GETARIA, fin de ma quatrième étape. Je savoure le calme du refuge pèlerins "Kanpaia" contrastant avec l'hébergement de SAN SEBASTIAN, plein comme un œuf, et synonyme d'une dernière nuit agitée ....

Je suis parti tôt ce matin, poussé vers la sortie par les marcheurs matinaux, sous un ciel toujours gris et menaçant. Je vais finir par regretter la chaleur de nos côtes bretonnes !!

Le "Camino del Norte" a la réputation d'être difficile, je vous confirme que les amateurs de chemins accidentés et de belles dénivelées, trouveront leur bonheur sur ce littoral cantabrique. Un conseil toutefois, prévoyez votre petit-déjeuner la veille, certains partent à l'aube le ventre vide et doivent patienter 2h30 pour atteindre ORIO et le premier café ....

La plage de SAN SEBASTIAN était, hier, déserte, les touristes privilégiant l'envahissement des ruelles de la vieille ville. J'aime cette cité, surtout hors saison, j'ai eu la chance de venir ici plusieurs fois et d'apprécier l'accueil des Basques espagnols. Autant vous dire que je ne me suis pas trop attardé cette fois.

Je constate, après quatre jours, que je n'ai pas l'impression de faire le même chemin, j'emprunte, depuis mon départ, des itinéraires différents. Depuis BAYONNE, je suis resté davantage sur le littoral et après HENDAYE, j'ai cette fois-ci évité IRUN, un parcours sans intérêt et une "Albergue" Municipale bondée.

En traversant la Bidassoa avec le bateau, j'ai ainsi pu visiter, pour la première fois, la vieille ville fortifiée d'HONDARRIBIA, située au pied du mont Jaizkibel, et découvrir, après trois kilomètres d'ascension, le Moulin "Goiko Errota".

C'est dans cette havre de paix que j'ai retrouvé le club des quatre pèlerines du Limousin avec qui j'étais à BAYONNE. Visiblement, nous étions les seuls à connaître l'adresse et à profiter de la tranquillité du lieu.

Le bilan de ces premiers 100 km est positif et j'éprouve toujours autant de bonheur à marcher chaque jour le long de l'océan et surtout ici en EUSKADI.

Le Voyage est un retour vers l'Essentiel
Proverbe Tibétain

EUSKADI
EUSKADIEUSKADI
EUSKADIEUSKADI

Voir les commentaires

Publié le par franckyfaitsontour.over-blog.com
Camino Basque
Camino BasqueCamino BasqueCamino Basque
Camino BasqueCamino Basque

J'ai passé la frontière, je suis en Espagne, à HONDARRIBIA, face à HENDAYE. Une navette m'a déposé sur l'autre rive de la Bidassoa qui sépare les deux pays. Je peux me connecter, dès le premier café, j'ai un accès wifi.

Le moment de faire une pause après un début en trombes. Déjà pas mal de kilomètres de parcourus, sans doûte un peu trop pour la première journée hier. Heureusement la météo était idéale pour marcher, j'ai même eu droit à une bonne douche à la sortie de BAYONNE.

Le sentier du littoral est magnifique, je l'ai emprunté depuis ANGLET jusqu'à HENDAYE, Merci à Véronique, qui m'a hébergé à BAYONNE et communiqué cet itinéraire.

J'ai ainsi découvert un autre itinéraire, plus long mais plus agréable que le chemin que j'avais (essayé) de suivre il y a 5 ans. J'ai traversé BIARRITZ, BIDART, GUETHARY, dans une alternance de plages et de landes accrochées aux falaises, sous un ciel gris, lâchant de temps à autre un crachin très breton.

Côté mise en jambes, ce fut au-delà de mes espérances, en vue de la plage de ST-JEAN-DE-LUZ, après une trentaine de kilomètres, j'étais tout simplement exténué. La succession de montées et de descentes, le tout agrémenté de quelques escaliers, a fini par me mettre les pieds en "compote".

J'ai malgré tout beaucoup aimé cette journée, en contact avec l'océan et ses vagues déferlant dans des grondements sourds sur la côte rocheuse et découpée. Les conditions étaient idéales pour les nombreux surfeurs en quête de sensations fortes.

Aujourd'hui, l'étape était plus courte, toujours en longeant les falaises. Les paysages du Pays Basque toujours aussi beaux. Le ciel est bleu, le chapeau est de mise, la crème solaire indispensable. J'ai marché pieds nus sur la plage d'HENDAYE, profitant de la fraîcheur de l'eau. Le Camino a la couleur des vacances.

Dans une heure je serai à l'Albergue Goiko Errota, au pied du Monte Jaizkibel.

Camino BasqueCamino Basque
Camino Basque
Camino BasqueCamino Basque

Voir les commentaires

Publié le par franckyfaitsontour.over-blog.com

Le bonheur n'est pas au bout du chemin,
c'est le chemin qui est bonheur.
Proverbe Tibétain

Jamais Deux sans Trois !!Jamais Deux sans Trois !!
Jamais Deux sans Trois !!

C'est décidé, je retourne sur le Chemin de Compostelle. Je partirai de BAYONNE le 27 juillet.

Comme en 2010, je vais emprunter le Camino del Norte (le Chemin du Nord), mais cette fois, j'ai prévu de bifurquer vers OVIEDO et de marcher sur le Camino Primitivo (le Chemin Primitif).

La voie d'OVIEDO à LUGO a la réputation d'être plus difficile avec un parcours qui se situe au-dessus de 800 m d'altitude, avec au menu montées et descentes en continu !! Mais la bonne nouvelle, c'est que les paysages sont magnifiques.

Je devrais arriver à SANTIAGO (pour la troisième fois) à la fin du mois d'Août après une balade de 880 km. Je suis prêt et heureux à l'idée de me mettre à nouveau en mouvement et de profiter de la Nature et des espaces.

"Buen Camino" !!

Jamais Deux sans Trois !!

Voir les commentaires

Publié le par franckyfaitsontour.over-blog.com
Sayonara JAPAN !!Sayonara JAPAN !!
Sayonara JAPAN !!Sayonara JAPAN !!
Sayonara JAPAN !!Sayonara JAPAN !!Sayonara JAPAN !!

A L'HEURE OU VOUS LIREZ CES LIGNES, JE SERAI EN ROUTE VERS L'AEROPORT. MON VOYAGE AU JAPON SE TERMINE AUJOURD'HUI. J'AI PASSE UN MOIS MERVEILLEUX DANS UN PAYS UNIQUE ET ATTACHANT.

JE NE POUVAIS IMAGINER MEILLEURE FIN AU PIED DU FUJISAN A CONTEMPLER SA BEAUTE ET A IMMORTALISER CHAQUE INSTANT COMME PEUVENT LE FAIRE LES JAPONAIS.

JE N'AI JAMAIS PRIS AUTANT DE PHOTOS D'UNE MONTAGNE !! J'EN AI CHOISI QUELQUES UNES POUR PARTAGER AVEC VOUS LE BONHEUR QUE J'AI EU A SEJOURNER ICI. J'AI PROFITE DE CE DERNIER WEEK-END POUR MARCHER (BEAUCOUP), MAIS C'EST DEVENU MON QUOTIDIEN DEPUIS DEBUT FEVRIER.

UNE PARENTHESE POUR SOULIGNER LES VERTUS DE CET EXERCICE, JE REVIENS AVEC UN POIDS DE FORME !! OK, JE N'AI PAS FORCE NON PLUS SUR LA NOURRITURE !! VEGETARIEN AU JAPON, C'EST TOUT SIMPLEMENT INCONCEVABLE !! MAIS J'AI FINI PAR M'HABITUER A UN CHOIX DE PLATS (TRES) LIMITES.

LES ENVIRONS DU LAC KAWAGUCHIKO SONT RICHES DE PARCOURS DE RANDONNEES ET DE SITES D'OU L'ON PEUT DECOUVRIR LE MONT FUJI. LE BEAU TEMPS EST REVENU HIER POUR MIEUX ADMIRER LES PAYSAGES ET LES SAKURA BIEN SUR, MAGNIFIQUES ET INCONTOURNABLES. MEME NOS AMIS LES SINGES EN RAFFOLENT !! J'AI PU LE CONSTATER LORS DE MA RANDONNEE AU TENJOYAMA PARK, QUI SURPLOMBE LE LAC.

JE N'AI PLUS DESORMAIS QU'A BOUCLER MON SAC, LE RETOUR VA ETRE LONG, TOKYO - ABOU DHABI - PARIS. POUR L'ANECDOTE, JE VAIS DEVOIR AUSSI PATIENTER 4 HEURES A ROISSY AVANT DE PRENDRE LE TGV...... QUAND JE PENSE QUE JE ME SUIS TROMPE DE TRAIN A KYOTO POUR VENIR A KAWAGUCHIKO. JE SUIS MONTE DANS LE SHINKANSEN QUI ARRIVAIT A QUAI 5 MINUTES AVANT L'HEURE DU DEPART, MAIS C'ETAIT LE PRECEDENT TRAIN A DESTINATION DE NAGOYA !! ICI LE RESEAU FONCTIONNE A LA SECONDE PRES ET LES TRAINS CIRCULENT AU RYTHME DE RAMES DE METRO !!

AVEC 4 HEURES DE BATTEMENT JE PENSE QUE JE NE DEVRAIS PAS ME LOUPER !!

SAYONARA JAPAN !! C'ETAIT BIEN.

Sayonara JAPAN !!Sayonara JAPAN !!
Sayonara JAPAN !!
Sayonara JAPAN !!Sayonara JAPAN !!Sayonara JAPAN !!

Voir les commentaires

Publié le par franckyfaitsontour.over-blog.com
Le Mont FUJI
Le Mont FUJILe Mont FUJILe Mont FUJI

AVANT DE TERMINER MON SEJOUR AU JAPON, JE SOUHAITAIS ME RENDRE AU MONT FUJI, LE SYMBOLE LE PLUS CELEBRE DU PAYS DU SOLEIL LEVANT.

JE SUIS ARRIVE HIER SOUS LA PLUIE AU BORD DU LAC KAWAGUCHIKO, NON LOIN DU FAMEUX SOMMET, LE PAYSAGE PLONGE DANS LA BRUME ET LE CRACHIN. DEPUIS MON PASSAGE A OSAKA, LA METEO EST DIGNE D`UN MOIS D`AVRIL.

JE SUIS RETOURNE SUR LE CHEMIN DU RETOUR A KYOTO, A LAQUELLE JE N`AI PU RESISTER A NOUVEAU. MEME AVEC CES QUELQUES JOURS SUPPLEMENTAIRES, JE CROIS QU`IL ME RESTE ENCORE BEAUCOUP A DECOUVRIR DANS CETTE MERVEILLEUSE VILLE.

MALGRE LES AVERSES, J`AI VISITE LE CHATEAU NIJO-JO, DATANT DU 17EME, REMARQUABLE PAR SON PALAIS RICHEMENT DECORE DE PANNEAUX SCULPTES ET PEINTURES MURALES. J`Y SUIS RETOURNE EN NOCTURNE POUR ASSISTER A UN SON ET LUMIERES ET ADMIRER LES SAKURA, SPLENDIDES SOUS LE FEU DES PROJECTEURS.

TOUJOURS SOUS UNE PLUIE BATTANTE, LE TEMPLE BOUDDHISTE KIYOMIZU-DERA A ETE UN TRES BEAU MOMENT A VIVRE. CET EDIFICE EN BOIS, CONSTRUIT AU 17EME, ET SA TERRASSE SONT SUPPORTES PAR DES CENTAINES DE PILIERS ET DOMINENT UNE CHUTE D`EAU AUX PROPRIETES THERAPEUTIQUES RECONNUES. CE LIEU, ET L`ECRIN DE NATURE DANS LEQUEL IL S`INSERE, FONT QUE L`ENDROIT EST TRES PRISE PAR LES TOURISTES ET LES JAPONAIS.

J`AI REVU LE PAVILLON D`OR, "KINKAKUJI TEMPLE", TOUJOURS AUSSI MAGNIFIQUE. LE RYOAN-JI, TEMPLE BOUDDHISTE ZEN, ET SON CELEBRE JARDIN DE PIERRES, VALAIENT BIEN UNE NOUVELLE VISITE EGALEMENT.

JE SUIS HEUREUX D`AVOIR PU ENCORE APPRECIER KYOTO ET SES FABULEUX MONUMENTS. CETTE VILLE EST VERITABLEMENT LE CENTRE CULTUREL DU JAPON.

AUJOURD`HUI LE SOLEIL, TANT ATTENDU, A FAIT SON APPARITION ET M`A ACCOMPAGNE DANS MA BALADE A SHIMOYOSHIDA. DANS CETTE LOCALITE SE TROUVE LA PAGODE DE CHUREITO QUI OFFRE UN POINT DE VUE SUPERBE SUR LE MONT FUJI.

DE NOMBREUX CERISIERS EN FLEURS JALONNENT L`ESCALIER ET SES 397 MARCHES QUI MENENT A L`ENDROIT MAGIQUE. LE MONT FUJI EST MAJESTUEUX, AVEC SES 3776 M, ET SON CONE VOLCANIQUE ENNEIGE. JE SAVOURE CES INSTANTS DE CONTEMPLATION. MON VOYAGE VIENT D`ATTEINDRE UN SOMMET !!

Le Mont FUJILe Mont FUJI
Le Mont FUJILe Mont FUJILe Mont FUJI
Le Mont FUJILe Mont FUJI
Le Mont FUJILe Mont FUJI

Voir les commentaires

Publié le par franckyfaitsontour.over-blog.com
IMPERIALE NARAIMPERIALE NARA
IMPERIALE NARAIMPERIALE NARA
IMPERIALE NARAIMPERIALE NARAIMPERIALE NARA
IMPERIALE NARAIMPERIALE NARA

LA PLUIE TOMBE A OSAKA, UN TEMPS IDEAL POUR S'ADONNER A L'ECRITURE ET VOUS RELATER L'UNE DE MES DERNIERES BALADES.

J'AI CONSACRE MA JOURNEE DE MERCREDI A LA VISITE DE NARA, SITUEE A 30 MN DE LA GARE PRES DE LAQUELLE JE RESIDE.

NARA FUT LA CAPITALE IMPERIALE DU JAPON AU COURS DU VIIIEME SIECLE. SES PRINCIPAUX MONUMENTS HISTORIQUES SONT INSCRITS AU PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO CE QUI EN FAIT UNE DESTINATION TOURISTIQUE INCONTOURNABLE.

LE COEUR DE L'ANCIENNE CITE EST UN IMMENSE PARC DE 500 HA OU GAMBADENT DES TROUPEAUX DE DAIMS, LES MESSAGERS DES DIEUX DANS LE SHINTOISME、LA PLUS VIEILLE RELIGION DU JAPON.

J'AI VISITE LE TEMPLE DE TODAI-JI ET SON IMPRESSIONNANTE SALLE DU GRAND BOUDDHA、CET EDIFICE EST LA PLUS IMPORTANTE CONSTRUCTION EN BOIS AU MONDE. LA STATUE EN BRONZE DE BOUDDHA, IMPOSANTE, MESURE 15M DE HAUT, C'EST LA PLUS GRANDE DU JAPON.

AUTRE MONUMENT REMARQUABLE、LE TEMPLE KOFUKU-JI, L'UN DES PRINCIPAUX TEMPLES DE L'ECOLE BOUDDHISTE JAPONAISE HOSSO-SHU, BATI AU VIIIEME SIECLE. LA PLUS GRANDE SALLE DE CE TEMPLE EST EN COURS DE RECONSTRUCTION A L'IDENTIQUE. LE CHANTIER SE DECOUVRE A TRAVERS DES ECHAFAUDAGES POUR MIEUX APPRECIER, AU PLUS PRES, LA QUALITE DES OUVRAGES.

POUR FINIR, JE ME SUIS RENDU AU SANCTUAIRE SHINTO DE KASUGA-TAISHA, CLASSE EGALEMENT AU PATRIMOINE DE L'UNESCO. ON Y ACCEDE PAR UN CHEMIN BALISE D'UNE MULTITUDE DE LANTERNES EN PIERRES. CE LIEU DE CULTE A ETE EDIFIE AU PIED D'UNE IMMENSE FORET PRESERVEE ET SACREE AU VIIIEME SIECLE. SA DECORATION INTERIEURE SE CARACTERISE PAR DE NOMBREUSES LANTERNES SUSPENDUES EN BRONZE,

DANS LA RELIGION SHINTO, LES LANTERNES SONT DESTINEES AUX PRIERES POUR DEMANDER L'AIDE DES DIVINITES. CERTAINS DE CES DIEUX PEUVENT ETRE AUSSI DES ELEMENTS NATURELS COMME LES MONTAGNES, LES RIVIERES, LES ARBRES, LES ROCHERS .....LES MARCHES EN PIERRE DE L'ESCALIER.

J'AURAIS SANS DOUTE ETE BIEN INSPIRE D'EN FAIRE UNE AVANT DE L'EMPRUNTER POUR LA DESCENTE DU RETOUR. MAIS HEUREUSEMENT L'ORDINATEUR DANS MON SAC A DOS A BIEN AMORTI MA CHUTE ....!!

IMPERIALE NARA
IMPERIALE NARAIMPERIALE NARAIMPERIALE NARA
IMPERIALE NARAIMPERIALE NARA

Voir les commentaires

Publié le par franckyfaitsontour.over-blog.com
LE JARDIN DE KORAKU-EN
LE JARDIN DE KORAKU-ENLE JARDIN DE KORAKU-ENLE JARDIN DE KORAKU-EN
LE JARDIN DE KORAKU-ENLE JARDIN DE KORAKU-EN
LE JARDIN DE KORAKU-ENLE JARDIN DE KORAKU-EN

DE MON SEJOUR TRANQUILLE A OKAYAMA, JE GARDERAI LE SOUVENIR DU MERVEILLEUX PARC DE KORAKU-EN, L'UN DES TROIS PLUS BEAUX JARDINS DU JAPON. IL DATE DU XVIIEME SIECLE ET S'ETEND SUR LES RIVES DE LA RIVIERE ASAHI, AU PIED DE L'IMPOSANT CHATEAU NOIR U-JO,

SE PROMENER DANS LES ALLEES, AUTOUR DU GRAND ETANG ET LIRE A L'OMBRE DES SAKURA ONT ETE DES MOMENTS PRIVILEGIES QUI M'ONT PERMIS DE RECUPERER DE QUELQUES NUITS AGITEES. VOYAGER ET OPTER POUR L'AUBERGE DE JEUNESSE OU LA GUESTHOUSE POUR ROUTARDS PRESENTENT PARFOIS L'INCONVENIENT DE COTOYER DE JEUNES FETARDS DONT LE RYTHME DE VIE EST TRES DIFFERENT DU MIEN ....

LE KORAKU-EN EST UN LIEU DE RENDEZ-VOUS POUR LES MARIES, QUI PROFITENT D'UN ENDROIT UNIQUE PAR LA RICHESSE DE SES TABLEAUX. C'EST POUR MOI L'OCCASION D'ADMIRER A NOUVEAU LA BEAUTE DES TENUES TRADITIONNELLES JAPONAISES.

JE ME SUIS RENDU A KURASHIKI, A 20MN D'OKAYAMA, POUR VISITER LA VIEILLE VILLE BATIE LE LONG D'UN CANAL. CES BATISSES DU XVIIEME ET SES PETITES RUES ONT BEAUCOUP DE CHARME ET RAPPELLENT LE PASSE DE CE QUI FUT UNE STATION BALNEAIRE ET UN COMPTOIR DE MARCHANDS. CE QUARTIER ETAIT AUTREFOIS SITUE EN BORD DE MER, DISTANTE AUJOURD'HUI D'UNE QUINZAINE DE KILOMETRES,

DEPUIS MARDI JE SUIS A OSAKA OU JE FAIS L'EXPERIENCE D'UN DORTOIR A LA JAPONAISE, AVEC FUTON ET TATAMI, DANS UNE PETITE GUESTHOUSE, PLUS CALME MAIS RUDE POUR LE DOS !!

DANS MES MESAVENTURES, J'AI CASSE HIER MON NOTEBOOK, IL A FAIT UNE PETITE CHUTE ET VISIBLEMENT IL N'A PAS APPRECIE. J'ECRIS DESORMAIS SUR UN MATERIEL LOCAL, AU CLAVIER ET AU LANGAGE DECONCERTANTS !! D'OU UN RENDU .... DIFFERENT.

LE JARDIN DE KORAKU-ENLE JARDIN DE KORAKU-EN
LE JARDIN DE KORAKU-ENLE JARDIN DE KORAKU-ENLE JARDIN DE KORAKU-EN
LE JARDIN DE KORAKU-ENLE JARDIN DE KORAKU-EN

Voir les commentaires

Publié le par franckyfaitsontour.over-blog.com
Le Sanctuaire de MIYAJIMALe Sanctuaire de MIYAJIMA
Le Sanctuaire de MIYAJIMALe Sanctuaire de MIYAJIMA
Le Sanctuaire de MIYAJIMALe Sanctuaire de MIYAJIMALe Sanctuaire de MIYAJIMA
Le Sanctuaire de MIYAJIMALe Sanctuaire de MIYAJIMALe Sanctuaire de MIYAJIMA

Avant de quitter HIROSHIMA, je ne pouvais pas manquer la visite de l'île sanctuaire de MIYAJIMA, inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO et destination incontournable et favorite au Japon.

La construction de ce sanctuaire, sur la mer, remonte au 6ème siècle, ses bâtiments sont édifiés sur des pilotis et un magnifique torii rouge orangé (porte d'accès), avec ses piliers immergés dans l'eau, en marque l'entrée principal. Ce site, l'un des plus célèbres au Japon, est jumelé avec le Mont St Michel depuis 2009.

J'ai pu profité d'un temps ensoleillé pour découvrir cette merveilleux île, dont les vues sont parmi les plus belles du pays. Dans ma longue ascension du mont Misen, j'ai pu admirer le Temple bouddhiste de Daisho-in, et ses majestueuses constructions. Ce site est remarquable par ses statues et représentations (plus de 500) qui ponctuent, le long d'un escalier, la longue randonnée vers le sommet.

A MIYAJIMA, "l'île où cohabitent les dieux et les hommes", on peut aussi croiser des cerfs, des biches et des daims. Habitués au flot de touristes, ils en adoptent même les comportements jusqu'à se présenter aux comptoirs des nombreuses échoppes et marchands de glace !

En fait, j'ai passé la journée sur l'île, à marcher, grimper et admirer la beauté et le charme des lieux. Cette excursion mérite que l'on y consacre le temps nécessaire pour s'imprégner de la sérénité qui règne dans cet endroit unique. Les Sakura étaient de toute beauté et comme les Japonais, avec frénésie, je les photographie maintenant sous tous les angles !

Le Sanctuaire de MIYAJIMALe Sanctuaire de MIYAJIMA
Le Sanctuaire de MIYAJIMALe Sanctuaire de MIYAJIMALe Sanctuaire de MIYAJIMA
Le Sanctuaire de MIYAJIMALe Sanctuaire de MIYAJIMA

Voir les commentaires

Publié le par franckyfaitsontour.over-blog.com
Sakura en fleurs à HIROSHIMASakura en fleurs à HIROSHIMA
Sakura en fleurs à HIROSHIMASakura en fleurs à HIROSHIMASakura en fleurs à HIROSHIMA
Sakura en fleurs à HIROSHIMASakura en fleurs à HIROSHIMA
Sakura en fleurs à HIROSHIMASakura en fleurs à HIROSHIMASakura en fleurs à HIROSHIMA

Les cerisiers sont en fleurs à HIROSHIMA ! j'ai la chance d'être ici à la bonne saison et de vivre cet évènement d'ampleur nationale. C'est une tradition vieille de plus de 1000 ans qui conduit chaque printemps les japonais à rythmer leur vie au gré de l'évolution de la floraison des "Sakura" (cerisiers sans fruits).

Les promenades le long de la rivière sont l'occasion de pique-niquer et de faire la fête sous les cerisiers, l'ambiance est joyeuse à HIROSHIMA. Comment imaginer qu'il y a 70 ans cette ville fut complètement anéantie, rasée, réduite en cendres et que plus de 150000 personnes succombèrent des suites de cet effroyable feu nucléaire.

Le 6 août 1945, la première bombe atomique de l'histoire de l'humanité fut largué au petit matin sur cette ville et ses habitants, qui allaient connaître et vivre l'apocalypse.

Sur ce qui fut un champ de ruines et de poussières, a été créé un immense Parc de la Paix (12ha) et son musée. Un mémorial rappelle que la folie de l'homme a tué à cet endroit des milliers d'innocents. Leurs cendres ont été regroupées sous un dôme de terre. Devant les plaques commémoratives, le cœur serré, j'espère que notre Terre ne vivra plus jamais un tel drame.

De rares vestiges témoignent de l'effroi et de l'ampleur de la destruction, ne restent aujourd'hui que les ruines de ce qui fut autrefois le Palais d'exposition industrielle de la ville et que l'on nomme désormais le "A Dôme". Seuls la succursale de la Banque du Japon et le magasin de textile "Taishoya Kimono Shop" sont restés debout, leurs structures ont résisté par miracle au souffle dévastateur.

Je suis allé visiter une partie de l'ancienne école, située à proximité de l'épicentre de l'explosion, transformée en musée. Des photos, quelques objets, rappellent qu'en ce lieu jouaient et riaient des enfants, en paix et heureux de vivre.

HIROSHIMA a été aussi l'occasion pour moi d'apprécier le site du mont MITAKI, dominant la ville. Un lieu ressourçant que l'on gravit par un chemin, jalonné de temples, de cascades, de statues et monuments de pierres.

La ville possède un magnifique jardin "Shukkeien Garden", dont l'origine remonte au 17ème siècle. Entièrement restauré après la guerre, il est aujourd'hui une attraction et un espace très agréable que j'ai eu beaucoup de plaisir à arpenter. Sont reproduits dans ce parc, en miniature, les paysages de montagnes et vallées du Lac chinois de Xi Hu.

HIROSHIMA, c'est également un Château, mais après la visite de celui d'HIMEJI, je me suis satisfait de le contempler depuis l'extérieur.

Comme pour les "Sakura", la magie de la vie a fait qu'HIROSHIMA, après avoir subi un sombre hiver, connaît aujourd'hui le renouveau d'un magnifique printemps. C'est une ville très agréable et accueillante dont l'intérêt et l'attractivité vont au-delà de son tragique passé.

Sakura en fleurs à HIROSHIMASakura en fleurs à HIROSHIMA
Sakura en fleurs à HIROSHIMASakura en fleurs à HIROSHIMASakura en fleurs à HIROSHIMA
Sakura en fleurs à HIROSHIMASakura en fleurs à HIROSHIMASakura en fleurs à HIROSHIMA
Sakura en fleurs à HIROSHIMASakura en fleurs à HIROSHIMA

Voir les commentaires

Publié le par franckyfaitsontour.over-blog.com
Week-End à SHODOSHIMAWeek-End à SHODOSHIMA
Week-End à SHODOSHIMAWeek-End à SHODOSHIMAWeek-End à SHODOSHIMA
Week-End à SHODOSHIMAWeek-End à SHODOSHIMA

Depuis vendredi après-midi, je suis en week-end à SHODOSHIMA, "l'île Olive". Le dépaysement est total, j'ai presque l'impression de me trouver en Grèce !!

Sous un magnifique soleil, j'ai emprunté hier, en vélo, les routes de cette île de la Mer intérieure de Seto. Parti pour quelques kilomètres, avec une idée de la destination, je me suis "loupé" à un embranchement. La petite sortie s'est en fait transformée en une longue balade d'une vingtaine de kilomètres, avec quelques belles ascensions, le relief est ici accidenté, le point culminant de l'île se situant à 817 m.

Je ne regrette pas mon erreur de parcours, j'ai longé la côte et pu profiter du paysage méditerranéen, avec ses îlots et criques aux petites plages. Sur l'une d'entres elles, j'ai oublié le temps, le regard posé sur l'azur de la mer.

J'ai eu la grande surprise, au détour d'un virage, de rencontrer mes amis les singes, que j'avais déjà croisé dans des circonstances similaires au Sikkim. Toute une tribu, à l'état sauvage, s'agitant dans les arbres, le temps de prendre rapidement une photo, les cris de certains d'entre eux ne m'incitant pas à rester plus longtemps dans les parages !!

C'est au retour de cette excursion que je suis allé au "Parc des Oliviers", l'endroit le plus grec du Japon !! Sont bâtis sur ce site, un moulin à vent et une église aux couleurs blanche et bleue des îles des Cyclades. SHODOSHIMA est d'ailleurs jumelée avec l'une d'entre elles : MILOS.

Le premier olivier, cadeau de la Grèce, a été planté sur cette île en 1908 suite à la décision du gouvernement japonais d'introduire sa culture afin d'améliorer le régime alimentaire de la population. Depuis, avec réussite, la production n'a cessé de progresser et les olives de SHODOSHIMA sont réputées dans tout le pays.

L'île est aussi connue pour la fabrication de la sauce de soja, l'une des meilleures du Japon. J'ai visité le musée Marukin, du nom du célèbre fabricant local. La journée a été bien remplie et riche en découvertes inattendues.

Aujourd'hui, dimanche, le temps est propice au repos, la météo s'apparente plus à celle de l'ouest de la France, beaucoup d'entre vous vont se sentir soudain moins seuls !!

Malgré tout il fait ici 17°. Rien à voir avec l'hiver qui n'en finit pas au Québec. A MONTREAL, la température prévue aujourd'hui est d'environ -10° !! Courage et gros becs !!

Week-End à SHODOSHIMAWeek-End à SHODOSHIMA
Week-End à SHODOSHIMAWeek-End à SHODOSHIMAWeek-End à SHODOSHIMA
Week-End à SHODOSHIMAWeek-End à SHODOSHIMA

Voir les commentaires

Publié le par franckyfaitsontour.over-blog.com
Le Château d'HIMEJI Le Château d'HIMEJI
Le Château d'HIMEJI Le Château d'HIMEJI
Le Château d'HIMEJI Le Château d'HIMEJI Le Château d'HIMEJI
Le Château d'HIMEJI Le Château d'HIMEJI

J'ai quitté KYOTO jeudi pour me rendre à HIMEJI et découvrir son célèbre château médiéval.

Séjourner à KYOTO actuellement n'est pas évident. L'auberge de jeunesse ne pouvait me proposer de rester, aussi j'ai déménagé pour une dernière nuit dans un petit hôtel du côté de la gare.

Dans le même temps, suite à mes mails, j'ai eu confirmation d'une nuitée à HIMEJI et de 3 nuits sur l'île de SHODOSHIMA. Mon programme se met finalement en place au fur et à mesure que j'avance, je dois maintenant trouver des points de chute après le 3 avril.

J'ai pu profiter d'une partie de la journée de jeudi pour visiter le Temple de Tofukuji et surtout le site de Fushiminari-Taisha Shrine. Ce sanctuaire est réputé pour ses milliers de torii orangés, portails balisant le chemin qui mène au sommet du mont Inari où se dresse un temple. L'ascension est sportive mais l'arrivée au point culminant offre un panorama magnifique sur la ville.

Avant de prendre mon train, j'ai eu le temps de terminer par la visite du Temple Toji et de sa Pagode à cinq niveaux bâtie au 8ème siècle. Avec ses 57 m de haut, elle est la plus haute tour en bois du Japon et inscrite au Patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO.

Le Château d'HIMEJI
Le Château d'HIMEJI Le Château d'HIMEJI
Le Château d'HIMEJI Le Château d'HIMEJI
Le Château d'HIMEJI Le Château d'HIMEJI Le Château d'HIMEJI

Je suis donc arrivé jeudi soir à HIMEJI, la veille de la réouverture du Château. En fait, c'est un hasard heureux qui m'a amené dans cette ville et m'a permis d'être ici au bon moment.

En effet, le Château était en travaux de restauration depuis 4 ans et les japonais et les habitants d'HIMEJI attendaient cette journée du 27 mars avec impatience. Des équipes de TV sont déjà sur place, des jeunes sont dans leurs duvets au pied de l'entrée, ils veulent être les premiers demain à franchir le seuil de la forteresse flambant neuve.

Je n'ai pas le choix que de me lever très tôt le vendredi. A 6H30, je suis dans la file d'attente, en assez bonne position pour franchir l'entrée à 8H00. 10 minutes à patienter (efficacité japonaise) et me voici dans l'enceinte de l'un des trésors du Patrimoine culturel japonais. 4 hélicoptères tournoient dans le bleu du ciel, caméras, appareils photos, les journalistes sont nombreux sur le site, les visiteurs aussi.

C'est un évènement national, le Château est l'un des trois seuls châteaux japonais en bois existants. Il représente l'une des plus vieilles bâtisses médiévales du Japon et se distingue également par le blanc de ses murs, qui en fait sa popularité.

Le Château d'HIMEJI est impressionnant par ses dimensions et sa hauteur. Il est constitué de 6 niveaux de planchers érigés sur un volumineux et haut socle de roches. La structure et les charpentes en bois sont remarquables. Les travaux accomplis donnent un résultat parfait, ce bâtiment est un véritable chef d'œuvre.

J'ai passé une très belle matinée à visiter ce lieu unique, je garderai un merveilleux souvenir de mon passage à HIMEJI.

Voir les commentaires

Publié le par franckyfaitsontour.over-blog.com
KYOTO : Passionnement !
KYOTO : Passionnement !KYOTO : Passionnement !KYOTO : Passionnement !
KYOTO : Passionnement !KYOTO : Passionnement !
KYOTO : Passionnement !KYOTO : Passionnement !KYOTO : Passionnement !

Depuis dimanche, jour de mon arrivée à KYOTO, je n'ai pas vu le temps passé, les journées sont trop courtes. J'ai fait l'expérience du trajet en "Shinkansen" (TGV japonais) entre Tokyo et Kyoto, à la moyenne de 270 km/h, tout va décidemment très vite au Japon. Confort, ponctualité, rien à redire et ne voyez là aucune allusion !!

Chacune de mes journées est consacrée à la visite des monuments historiques de la ville aux mille temples. KYOTO est une ville fascinante et riche d'un passé glorieux. Je crois que l'on pourrait rester ici plusieurs mois sans faire le tour de toutes ses merveilles.

Tôt le matin, dans la fraîcheur (4°), avec quelques giboulées de neige fondue, je pars à la découverte des trésors de la Cité Impériale. Trop nombreux, je ne pourrais tous les voir, mais je crois avoir contemplé ces derniers jours quelques uns des principaux lieux de ce fabuleux patrimoine.

A raison de trois visites par jour en moyenne,( ça fait quelques kilomètres), je ne vais pas tous vous les citer. Evidemment, j'ai admiré le "Pavillon d'Or", le plus connu d'entre tous, un bâtiment unique aux lignes harmonieuses, dont le reflet à la surface de son étang reste une image magique, un véritable enchantement. Dommage de ne pouvoir rester plus longtemps à profiter de ce spectacle et de devoir suivre la file des visiteurs.

"Le Temple d'Argent" est magnifique également à travers ses jardins soignés, certains en gravier gris, aux tracés impeccables, ses chemins d'eau et ses mares plus belles les unes que les autres.

J'ai visité également le Palais Impérial, résidence de l'Empereur jusqu'en 1868, date à laquelle Tokyo devint la nouvelle capitale du Japon. Là aussi, j'ai été ébahi par la splendeur du parc et de son étang. La beauté est autant, voir plus, dans la finesse et l'élégance de l'ordonnancement des jardins que dans l'architecture des constructions.

KYOTO : Passionnement !KYOTO : Passionnement !KYOTO : Passionnement !
KYOTO : Passionnement !KYOTO : Passionnement !
KYOTO : Passionnement !KYOTO : Passionnement !KYOTO : Passionnement !
KYOTO : Passionnement !KYOTO : Passionnement !

KYOTO a la réputation d'être la ville la plus attractive du Japon, je le constate au quotidien avec un réel plaisir. L'ancienne capitale impériale possède beaucoup de charme et je me sens mieux ici, dans cette ville plus petite (1,5 milllions d'habitants), plus proche de la nature. J'ai ainsi pu découvrir les premiers coins de campagne, les premiers potagers en quittant à pied l'auberge de jeunesse. Quel bonheur de marcher enfin en contemplant des paysages champêtres, longer un immense étang au pied de montagnes boisées et visiter un nouveau temple au milieu de cet espace préservé.

Hélas, je ne peux pas rester plus longtemps à KYOTO. Demain soir je prends un train pour HIMEJI où j'ai pu trouver un lit à la dernière minute. Ici tout est complet.

Je vis maintenant un peu au jour le jour. J'ai pu réserver malgré tout 4 nuits à HIROSHIMA à partir du 30 mars. Mais avant et après cette date, c'est un point d'interrogation !! Mars/Avril est une période très prisée, les étudiants sont en vacances pour 3 semaines. Le Printemps et l'imminence de la floraison des cerisiers, période effervescente au Japon, attirent aussi de nombreux touristes, notamment du pays voisin TAIWAN.

En traversant "Gion", le quartier historique des Geishas, j'ai croisé de jolies jeunes femmes, vêtues de magnifiques kimonos. Je n'ai pas pu résister à les prendre en photos et vous faire partager la beauté de ce vêtement traditionnel japonais.

KYOTO est un voyage à elle seule, je comprends l'engouement qu'elle suscite. Je vais savourer ces prochaines heures, demain matin, tôt, je vais visiter deux autres sites au sud de la ville. Jusqu'à mon départ, je vais vivre KYOTO passionnement.

KYOTO : Passionnement !KYOTO : Passionnement !KYOTO : Passionnement !
KYOTO : Passionnement !KYOTO : Passionnement !
KYOTO : Passionnement !KYOTO : Passionnement !
KYOTO : Passionnement !KYOTO : Passionnement !

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>